Le secouriste

C'EST
L'ACTEUR DES CINQ
PREMIERES MINUTES,
CELUI QUI SAIT RENDRE
LE SOUFFLE ET RETENIR LE SANG,
LE TECHNICIEN DONT
LE PREMIER OUTIL EST
LA MAIN QUI RENOUE LE
FIL DE LA VIE DANS UN
ESPACE DE SILENCE ET
DE GRATUITE

N'importe qui peut être amené à devenir le témoin d'un accident ou d'un incident.
Chez soi, dans la rue, sur la route, au travail, en vacances...

  • Combien de personnes osent faire le premier pas ?
  • Combien de personnes osent agir en présence d'un accident de la route ?
  • Combien s'arrêteront en voyant quelqu'un allongé sur le sol réclamant de l'aide ?

L'accident peut toujours se produire, il faut savoir faire face et agir avec calme, sans précipitation, il faut faire le premier PAS.

Il faut savoir " Protéger, Alerter, Secourir ".

L'ADPC comprend une centaine d'adhérents dont une trentaine de membres actifs (qui participent régulièrement aux postes de secours, à l'enseignement).
Elle possède :

Un véhicule de secours équipé en matériel et produits pharmaceutiques indispensables aux premiers secours, ainsi qu'une radio en liaison directe avec le SAMU de Belfort.
Un local : le Centre BERREUR-DECARREAU, comprenant une salle de cours avec un matériel pédagogique indispensable à la formation du secourisme.
L'association est présente en cas de déclenchement du plan ORSEC, comme en 1989 pour la recherche d'une petite fille au Ballon d'Alsace, sur demande de Monsieur le Préfet de Belfort.

Toutes les ADPC de France sont réunies au sein d'une fédération nommée : La Fédération Nationale de Protection Civile. Reconnue d'utilité publique - Décret du 14.11.1969 Reconnue par le Ministère de l'Intérieur : ( Service Interministériel de Défense et de Protection Civile ) " pour accomplir des missions de Protection Civile auprès des Organismes officiels de Secours."

Le but commun à toutes les ADPC est: Le sauvetage de vies humaines et la formation au gestes de premiers secours pour toute personne volontaire désireuse de les connaître dans un but personnel ou professionnel.

Le secourisme

Les actions de secourisme sont des activités très méconnues dans notre société et pourtant, un jour peut être aurez-vous un accident, un malaise, ou tout autre problème. Et là, un(e) inconnu(e) s'approchera, et vous sauvera... Porter secours est un devoir moral et civique et une obligation légale.

 



   CODE PENAL : Article 223-6
(Ordonnance n° 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)

Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende.
   Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient volontairement de porter à un personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours.

Source: www.legifrance.gouv.fr

 

C'est ce qui est dit dans les textes, mais lorsque l'on décide de porter secours il est conseillé de connaître les gestes appropriés sinon on risque d'aggraver l'état de la victime, certaines personnes connaissent ces gestes... On les appellent des secouristes...